La saga de la publication de Voix du peuple

Une pétition adressée aux autorités de l’UE

L’Union européenne a parrainé les Voix du peuple, une étude novatrice réalisée en Guinée-Bissau, Afrique de l’Ouest, puis l’a censurée sans aucune justification. 

La lutte pour surmonter cet embargo surprenant a retardé de deux ans la sortie du livre. L’ouvrage est désormais disponible, mais uniquement en portugais, en format numérique et en un nombre limité d’exemplaires imprimés.

Au début de l’année 2024, nous devons encore faire face à plusieurs restrictions concernant son accessibilité, notamment sa publication en anglais.

L’initiative Voix du peuple a été conçue pour faire progresser la science et la démocratie en Guinée-Bissau. Le projet a combiné diverses méthodologies de recherche pour créer une étude unique en son genre. Cela a conduit à la préparation d’un volume, Voix du peuple : société, politique et opinion publique en Guinée-Bissau, en collaboration avec dix chercheurs d’Afrique, d’Europe et des Amériques.

En novembre 2021, les fonctionnaires de l’UE ont décidé d’interdire la publication du livre et de ses études annexes, malgré l’obligation contractuelle de publier et de diffuser les résultats de la recherche.

Notre Lettre ouverte à l’Union européenne retrace l’épopée des efforts déployés pour surmonter ces contraintes. Elle propose en outre une série d’idées constructives pour aller de l’avant.

Ce site web mis à jour comprend également : 

Signez notre pétition

Nous demandons instamment aux autorités de l’Union européenne de

  • Lever toutes les restrictions imposées à la publication du livre Vox du peuple et faciliter un large accès à cette étude novatrice en Afrique.
  • Examiner les faits de l’affaire et établir des mesures pour prévenir les violations de la liberté académique dans les projets financés par l’UE.
  • Soutenir les initiatives qui cherchent à écouter les voix des peuples et de générer des connaissances et des idées visant à renforcer le demos de la démocratie et à améliorer leurs capacités civiques.

Nos soutiens

Plus de 300 universitaires, journalistes et leaders civiques de plus de 30 pays ont signé notre pétition. Parmi eux, citons :

AFRIQUE

Iva Maria Cabral, Rectrice, Université de Mindelo / Fille d'Amílcar Cabral (Cap Vert)

George M. Bob-Milliar, Université des sciences et technologies Kwame Nkrumah (Ghana)

Aristides Gomes, Ancien Premier Ministre (Guinée-Bissau)

Nelvina Barreto, Auteur, Leadership civique (Guinée-Bissau)

Dautarin da Costa, Ancien ministre de l’Éducation (Guinée-Bissau)

Chapane Mutiua, Centre d'études africaines, Université Eduardo Mondlane (Mozambique)

EUROPE

Pedro Oliveira, École de commerce de Copenhague (Danemark)

Michel Cahen, Sciences Po Bordeaux / Directeur de recherche émérite du CNRS (France)

William Fisher, The American University of Paris (France)

Vincent Foucher, Science Po Bordeaux / CNRS (France)

Karel J. Van der Lelij, Université des sciences appliquées de La Haye (Les Pays-Bas)

Olle Törnquist, Université de Oslo (Norvège)

Olga Pombo, Université de Lisboa (Portugal)

Orlando Rodrigues, Institut polytechnique de Bragança (Portugal)

Clara Carvalho, ISCTE, Institut universitaire de Lisbonne (Portugal)

Andrés Malamud, Institut des sciences sociales, Université de Lisbonne (Portugal / Argentine)

Lars Rudebeck, Université de Uppsala (Suède)

Elísio Macamo, Université de Bâle (Suisse / Mozambique)

Naïma Maggetti, Université de Genève (Suisse)

Andrew Nickson, Université de Birmingham (Royaume-Uni)

Fiona Macaulay, Université de Bradford (Royaume-Uni)

Leslie Bethell, Université de Oxford / Académie brésilienne des lettres (Royaume-Uni / Brésil)

AMÉRIQUE LATINE

Mario Pecheny, Université de Buenos Aires / Directeur, CONICET (Argentine)

Isidoro Cheresky, Université de Buenos Aires / CONICET (Argentine)

Ignacio Telesca , Université nationale de Formosa / CONICET (Argentine)

Leonardo Boff, Université d'État de Rio de Janeiro, UERJ (Brésil)

João Pedro Stedile, Mouvement des travailleurs ruraux sans terre, MST (Brésil)

Leonilde Sérvolo de Medeiros, Université fédérale rurale de Rio de Janeiro, UFRRJ (Brésil)

Jurandir Malerba, Université Fédérale de Rio Grande do Sul, UFRGS (Brésil)

Fábio Kerche, Université Fédérale d'État de Rio de Janeiro, UNiRIO (Brésil)

Mara Telles, Université Fédérale de Minas Gerais, UFMG (Brésil)

Aldo Dinucci, Université Fédérale de Espírito Santo, UFES (Brésil)

Ricardo Timm de Souza, Université catholique pontificale de Rio Grande do Sul, PUCRS (Brésil)

David Velázquez, Université nationale de Villarrica del Espíritu Santo, UNVES (Paraguay)

Rosa María Ortiz, Ancien rapporteur, Commission interaméricaine des droits de l'homme, CIDH (Paraguay)

Benjamín Fernández, Journaliste et auteur, Radio Libre, 5Días, El Independiente (Paraguay)

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE & CANADA

José Carlos Curto, Université de York / Ancien président de l'Association des études lusophones (Canada)

Anne Pitcher, Président de l'Association des études africaines / Université de Michigan (USA)

Kenneth Paul Erickson, Université de la Ville de New York, CUNY (USA)

Maxine L. Margolis, Université de Florida (USA)

Joshua B. Forrest, Université de La Roche (USA)

Shepard Forman, Université de New York, Ancien conseiller du chef du UNIOGBIS en Guinée-Bissau (USA)

Aníbal Pérez-Liñán, Université de Notre Dame, (USA / Argentine)

** Affiliation institutionnelle à des fins d'identification uniquement.

** D'autres soutiens peuvent être trouvés ici.

Signer la pétition

Affiliation institutionnelle à des fins d'identification seulement.

Nous traitons vos informations conformément à notre politique de confidentialité et nos conditions d'utilisation.

470 signatures = 94% of goal
0
500

Partagez la pétition avec vos collègues

   

Merci

Cette pétition adressée aux autorités de l’UE met à jour la pétition originale publiée en octobre 2022, disponible ici.

Nos soutiens

Plus de 300 universitaires, journalistes et leaders civiques de plus de 30 pays ont signé notre pétition. Parmi eux, citons :

AFRIQUE

Iva Maria Cabral, Rectrice, Université de Mindelo / Fille d'Amílcar Cabral (Cap Vert)

George M. Bob-Milliar, Université des sciences et technologies Kwame Nkrumah (Ghana)

Aristides Gomes, Ancien Premier Ministre (Guinée-Bissau)

Nelvina Barreto, Auteur, Leadership civique (Guinée-Bissau)

Dautarin da Costa, Ancien ministre de l’Éducation (Guinée-Bissau)

Chapane Mutiua, Centre d'études africaines, Université Eduardo Mondlane (Mozambique)

EUROPE

Pedro Oliveira, École de commerce de Copenhague (Danemark)

Michel Cahen, Sciences Po Bordeaux / Directeur de recherche émérite du CNRS (France)

William Fisher, The American University of Paris (France)

Vincent Foucher, Science Po Bordeaux / CNRS (France)

Karel J. Van der Lelij, Université des sciences appliquées de La Haye (Les Pays-Bas)

Olle Törnquist, Université de Oslo (Norvège)

Olga Pombo, Université de Lisboa (Portugal)

Orlando Rodrigues, Institut polytechnique de Bragança (Portugal)

Clara Carvalho, ISCTE, Institut universitaire de Lisbonne (Portugal)

Andrés Malamud, Institut des sciences sociales, Université de Lisbonne (Portugal / Argentine)

Lars Rudebeck, Université de Uppsala (Suède)

Elísio Macamo, Université de Bâle (Suisse / Mozambique)

Naïma Maggetti, Université de Genève (Suisse)

Andrew Nickson, Université de Birmingham (Royaume-Uni)

Fiona Macaulay, Université de Bradford (Royaume-Uni)

Leslie Bethell, Université de Oxford / Académie brésilienne des lettres (Royaume-Uni / Brésil)

AMÉRIQUE LATINE

Mario Pecheny, Université de Buenos Aires / Directeur, CONICET (Argentine)

Isidoro Cheresky, Université de Buenos Aires / CONICET (Argentine)

Ignacio Telesca , Université nationale de Formosa / CONICET (Argentine)

Leonardo Boff, Université d'État de Rio de Janeiro, UERJ (Brésil)

João Pedro Stedile, Mouvement des travailleurs ruraux sans terre, MST (Brésil)

Leonilde Sérvolo de Medeiros, Université fédérale rurale de Rio de Janeiro, UFRRJ (Brésil)

Jurandir Malerba, Université Fédérale de Rio Grande do Sul, UFRGS (Brésil)

Fábio Kerche, Université Fédérale d'État de Rio de Janeiro, UNiRIO (Brésil)

Mara Telles, Université Fédérale de Minas Gerais, UFMG (Brésil)

Aldo Dinucci, Université Fédérale de Espírito Santo, UFES (Brésil)

Ricardo Timm de Souza, Université catholique pontificale de Rio Grande do Sul, PUCRS (Brésil)

David Velázquez, Université nationale de Villarrica del Espíritu Santo, UNVES (Paraguay)

Rosa María Ortiz, Ancien rapporteur, Commission interaméricaine des droits de l'homme, CIDH (Paraguay)

Benjamín Fernández, Journaliste et auteur, Radio Libre, 5Días, El Independiente (Paraguay)

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE & CANADA

José Carlos Curto, Université de York / Ancien président de l'Association des études lusophones (Canada)

Anne Pitcher, Président de l'Association des études africaines / Université de Michigan (USA)

Kenneth Paul Erickson, Université de la Ville de New York, CUNY (USA)

Maxine L. Margolis, Université de Florida (USA)

Joshua B. Forrest, Université de La Roche (USA)

Shepard Forman, Université de New York, Ancien conseiller du chef du UNIOGBIS en Guinée-Bissau (USA)

Aníbal Pérez-Liñán, Université de Notre Dame, (USA / Argentine)

** Affiliation institutionnelle à des fins d'identification uniquement.

** D'autres soutiens peuvent être trouvés ici.